Alcool et tabac : les jeunes sur la bonne voie ?

Le 20 septembre 2016 - Par Vanessa Bernard

Alors que Marisol Touraine continue de mener un véritable combat contre le tabagisme, la ministre de la Santé a tenu aujourd’hui à saluer les résultats de l’enquête internationale ESPAD confirmant un recul sensible de l’usage d’alcool et de tabac chez les lycéens.

Le projet européen d’enquêtes scolaires sur l’alcool et les autres drogues (ESPAD) est ainsi à l’origine d’une grande étude sur les jeunes consommateurs de substances dont on sait qu’elles sont néfastes pour la santé. L’édition 2015 dont les résultats sont marqués par un recul de l’usage d’alcool et de tabac depuis 2011, notamment chez les plus jeunes, sont encourageants pour le gouvernement, et l’incite ainsi à poursuivre la politique volontariste qu’il a engagée pour lutter contre le tabagisme et la consommation excessive d’alcool, en particulier chez les adolescents.

Alcool et tabac : les efforts français fonctionnent ?

L’enquête fait ainsi apparaître que les élèves français entre 15 et 16 ans ont diminué de manière plus importante leur consommation de tabac, comparativement aux autres pays européens. Pour autant, les jeunes Français continuent d’afficher une consommation qui reste malheureusement encore supérieure à la moyenne : 26 % en France contre 22 % chez nos voisins. Si en termes d’alcool, et de « moyenne » l’Hexagone se situe sur la même longueur d’onde que les autres pays de l’Union, reste qu’en France, ces quatre dernières années, les lycéens ont été moins enclins à expérimenter les boissons qui enivrent (- 6%).

Prévention : une politique qui a du bon ?

Des résultats qui pour le gouvernement laissent à penser que la politique de prévention mise en oeuvre fonctionne et donne des résultats. Rappelons qu’en matière de lutte contre le tabac, Marisol Touraine, à travers son Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), a donné le ton : sortir le plus de Français possible de leur addiction. Une politique qui s’amplifiera avec la mise en place progressive du paquet de cigarettes neutre, engagée le 20 mai dernier. En outre, les pouvoirs publics se mobilisent également pour réduire la consommation excessive d’alcool chez les jeunes. Ainsi, la loi de modernisation de notre système de santé se veut lutter contre les phénomènes d’alcoolisation massive par différentes actions comme le renforcement des sanctions contre l’incitation des mineurs à la consommation ou encore en interdisant l’offre ou la vente aux – de 18 ans d’objets faisant la promotion de l’alcool.

Des écueils pourtant…cannabis

Et si l’enquête révèle des résultats encourageants, elle met toutefois en avant le fait que les lycéens accèdent encore trop facilement au cannabis et aux drogues illicites. C’est ainsi que pour réduire la consommation de ces produits, le gouvernement entend poursuivre les actions de prévention et d’accompagnement prévues à l’égard des jeunes par le Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives, en particulier l’accès aux Consultations jeunes consommateurs (CJC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>