Agir sur les causes de l’allergie et aller vers la guérison !

Le 3 octobre 2016 - Par Information communiquée par Stallergènes

Un Français sur quatre souffre d’une allergie respiratoire (1) . 15% à 20% sont atteints de rhinite allergique sévère (2) qui, quand elle n’est pas prise en charge, entraîne d’autres allergies et se complique en asthme allergique dans 40% des cas (3) . Le traitement doit donc être précoce et efficace.

Des écoulements du nez, des éternuements, des démangeaisons, des troubles cutanés, une toux persistante, des difficultés respiratoires ou encore des yeux qui piquent ou pleurent sont les premiers signes physiques évocateurs d’une allergie. Sources de fatigue, ils ont des répercussions au quotidien (ex : baisse de l’attention, de la productivité, mauvaises performances scolaires) avec un impact social, professionnel et scolaire entraînant une détérioration de la qualité de vie. Il faut savoir que l’allergie résulte d’un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l’organisme à réagir de manière anormale au contact d’une substance étrangère habituellement inoffensive : l’allergène (acariens, pollens, phanères d’animaux…). Le seul traitement capable d’agir sur le système immunitaire pour le rééquilibrer est l’immunothérapie allergénique.

L’IMMUNOTHÉRAPIE ALLERGIQUE : COMMENT ÇA MARCHE ?

Ce traitement étiologique (c’est-à-dire qui traite la cause) est recommandé aux personnes allergiques, et peut débuter dès l’âge de cinq ans, lorsque la maladie entrave les activités du quotidien, lorsque les traitements symptomatiques sont insuffisamment efficaces ou encore lorsque l’éviction n’est pas possible. En agissant directement sur le système immunitaire, l’immunothérapie allergénique traite durablement la maladie et réduit significativement les symptômes (4,6). L’effet peut être observé dès les premières semaines de traitement4,5. Le principe est de réhabituer l’organisme aux substances responsables des symptômes allergiques. La plupart du temps proposée par voie sublinguale (solutions ou comprimés à déposer sous la langue), elle peut également être administrée par voie sous-cutanée. Elle est préconisée durant 3 à 5 années/saisons et a des effets bénéfiques pouvant durer plusieurs années après l’arrêt du traitement (4,6). Il est recommandé que l’immunothérapie allergénique soit proposée le plus précocement possible, et bien suivie par le patient : l’observance est une clé de la réussite.

C’EST DÉCIDÉ : JE VAIS VOIR MON ALLERGOLOGUE !

Dès l’apparition des premiers signes, le bon réflexe est d’aller consulter un allergologue qui pourra procéder au diagnostic grâce à un interrogatoire minutieux, un examen clinique et des tests cutanés et/ou sérologiques. Et si l’allergie est avérée, l’immunothérapie allergénique pourra démarrer. Pour les allergies perannuelles (lorsque l’allergène est présent en permanence dans l’environnement – ex : acariens), le traitement pourra démarrer immédiatement et sera poursuivi tout au long de l’année. Pour les allergies saisonnières (lorsque l’allergène est présent dans l’environnement à certains moments de l’année – ex : pollens), il est préconisé de démarrer le traitement avant la saison et l’apparition des premiers symptômes. Dans tous les cas, c’est maintenant qu’il faut agir !

1. a. b. Bauchau. et al. Epidemiological characterization of the intermittent and persistent types of allergic rhinitis. Allergy 2005: 60: 350-353 – 2. White P. et al. Symptom control in patients with hay fever in UK general practice: how well are we doing and is there a need for allergen immunotherapy? .Clinical And Experimental Allergy. 1998 : 28 : 266-270 – 3. World Allergy Organization Position Paper 2009. Sub-Lingual Immunotherapy. WAO Journal.November 2009; 233-281. – 4. Burks A.B. et al. Mise à jour sur l’immunothérapie allergénique : Rapport de consensus PRACTALL de l’AAAAI et de l’EAACI. Revue Française d’allergologie 54 (2014) 66-77. – 5. Horak f. et al. Early onset of action of a 5-grass-pollen 300-IR sublingual immunotherapy tablet evaluated in an allergen challenge chamber. J Allergy vlin immunol vol 124 number 3; 471-477 – 6. World Allergy Organization Position Paper 2013 Update. Sublingual Immunotherapy. Pocket guide

TÉLÉCHARGEZ DES APPLIS
UTILES AU QUOTIDIEN :

AllerTmoi
Cette application vous aide à bien prendre et suivre votre traitement grâce à des rappels de prise de médicaments, de renouvellement d’ordonnance et de rendez-vous. Grâce à elle, vous profitez aussi d’une fonction de suivi de traitement et d’un calendrier pour visualiser vos différents rappels.
ALERTE POLLENS
Cette application vous permet d’être informé de la présence de pollens dans l’air où que vous soyez, grâce à des alertes géolocalisées, paramétrables jusqu’à 5 départements et 5 pollens. Autres avantages : la possibilité d’enregistrer ses épisodes allergiques, de disposer d’un tableau de bord de ses symptômes en lien avec les alertes polliniques et de partager ses informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>