5 conseils pour (bien) choisir son dentiste

Le 12 janvier 2018 - Par Communiqué

Communiqué

Sans connaissance dentaire spécifique, il n’est pas évident pour un patient de choisir un « bon » dentiste. Bonne nouvelle : il existe des moyens fiables pour arrêter son choix ! Pistes à suivre.

1- Visiter son site Internet

Visiter le site Internet d’un cabinet dentaire permet de se faire une impression globale du professionnalisme du praticien : le site est-il esthétique, intuitif, complet ? Peut-on y trouver des informations globales sur la santé dentaire, des informations pratiques pour se rendre au cabinet, un numéro à appeler en cas d’urgence… Amateur ou professionnel, le site Internet reflète déjà l’attention que porte le dentiste à ses patients.

2- Prendre un premier contact par téléphone

La facilité à joindre le cabinet dentaire donne un indice fort sur le sérieux du praticien : des dizaines de sonneries avant de joindre son interlocuteur, pas de répondeur, une personne qui ne décline pas son identité au téléphone, une assistante peu cordiale… passez votre tour ! L’accueil téléphonique reflète le mode de fonctionnement du cabinet mis en place par le praticien lui-même. Votre interlocuteur doit pouvoir vous demander la raison de votre appel (visite de contrôle ou urgence), le nom de la personne qui vous a recommandé (pour la remercier de sa confiance), les horaires qui vous arrangent (en vous faisant deux ou trois propositions fermées) et vous indiquer la façon de se rendre au cabinet.

La possibilité de prendre un rendez-vous en ligne comme le proposent  les centres de santé dentaire Dentego et d’avoir un large choix pour l’heure de consultation est aussi à apprécier

3- Obtenir un rendez-vous rapidement et facilement

Dans les régions qui ne souffrent pas de pénurie de professionnels de santé, un bon cabinet dentaire doit être en mesure de vous donner un premier rendez-vous pour un bilan dans les 15 jours suivant votre appel et doit pouvoir vous recevoir pour une urgence dans la journée ou le lendemain. Au-delà du confort, cela témoigne de la bonne organisation de la clinique dentaire. La possibilité de prendre un rendez-vous en ligne comme le proposent  les centres de santé dentaire Dentego et d’avoir un large choix pour l’heure de consultation est aussi à apprécier.

4. Être attentif à l’hygiène

L’état du cabinet donne de précieux indices au soin accordé à l’hygiène, à l’asepsie mais aussi à l’esthétique. De même, un chirurgien-dentiste ne peut pas soigner sans un plateau technique complet. Le cabinet est-il vieillissant ou à la pointe de l’offre technologique moderne ? L’investissement du chirurgien-dentiste souligne son engagement dans sa pratique. En outre, les cabinets dentaires pouvant être le lieu de contaminations croisées, ils doivent assurer la sécurité de l’équipe soignante et des patients. Par exemple, le cabinet dentaire doit s’occuper de la stérilisation des instruments et matériels avec des protocoles très stricts et encadrés. Si la salle de stérilisation n’est pas toujours visible, vous pouvez toutefois observer si le praticien et l’assistante portent des masques et des gants lorsqu’ils sont au fauteuil.

L’état du cabinet donne de précieux indices au soin accordé à l’hygiène, à l’asepsie mais aussi à l’esthétique

5. Recevoir une information complète

Enfin, connaître son état de santé bucco-dentaire est essentiel. Pour ce faire, le praticien aura besoin d’une anamnèse (un questionnaire médical général), de connaître vos habitudes alimentaires et d’hygiène dentaire, mais aussi de réaliser une radiographie panoramique de dépistage, des photographies, ou encore des moulages… Il aura aussi besoin de temps afin de vous livrer un plan de traitement global et un devis ! Le praticien doit pouvoir être en mesure de vous en fournir un détaillé précisant les remboursements de la CPAM et le reste à charge pour le patient. Certains cabinets accompagnent même leurs patients pour obtenir les informations sur le montant pris en charge par les mutuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>