10 conseils contre le rhume en été

Le 30 juin 2017 - Par Vanessa Bernard

On se croit souvent à l’abri du rhume en été, à tord : environ 20% des affections sont observées pendant la période estivale. Alors, pour vous mettre à l’abri de cette maladie qui vient parfois gâcher vos vacances, voici les dix commandements anti-rhume d’été !

1. Évitez les courants d’air

Ne vous exposez pas aux courants d’air directement. Même s’il est parfois tentant de le faire à cause de la chaleur, gardez de la distance avec les ventilateurs, climatiseurs ou les portes et fenêtres ouvertes. Le froid va ralentir la fonction anti-virus des muqueuse nasales et un air trop sec peut les assécher et les irriter, les rendant encore plus faibles. Les différences de températures entre extérieur et intérieurs climatisés sont aussi néfastes.
Notre conseil : réglez correctement vos appareils de climatisation, l’air idéal se situe aux alentours de 20-21°et, si vous entrez dans une zone climatisée, ayez le réflexe de vous couvrir pour éviter un gros changement de température.

2. Attention à la transpiration

Glissez-vous le plus vite possible dans des vêtements secs si vous avez transpiré. Jardinage, randonnées, travaux ou même le simple fait de monter un escalier peut en effet nous amener à transpirer en été. Même si la sueur agit comme régulateur de la température de l’organisme, des vêtements mouillés eux, accentuent le refroidissement et favorisent le rhume.
Notre conseil : ayez toujours une T-Shirt de rechange ou utilisez des vêtements respirants lors d’efforts physiques et évitez le coton.

3. N’abusez pas des bains froids

Il faut aussi éviter les périodes trop longues dans une eau trop fraîche. Votre corps se refroidirait trop ce qui favoriserait l’apparition d’un rhume.
Notre conseil : séchez-vous bien en sortant de l’eau, et si vous vous baignez de façon prolongée dans une eau fraiche, en rivière par exemple, portez un maillot ou une combinaison néoprène.

4. Halo sur les boissons pas trop glacées

Evitez aussi les boissons glacées qui ont tendance à refroidir les muqueuses. La conséquence : elles ne peuvent plus repousser suffisamment les virus responsables du rhume. En plus, les glaçons n’ont qu’un effet désaltérant à court terme.
Notre conseil : laissez des boissons au réfrigérateur mais renoncez aux glaçons. Encore mieux : pour être d’avantage désaltéré, buvez par petites gorgées.

5. Gare aux différences de températures le soir

Les soirs d’été peuvent parfois être frais. Même si la sensation est agréable après la chaleur de la journée, elle peut se transformer en frissonnements et parfois finir en rhume.
Notre conseil : : penser à toujours avoir « la petite laine » avec vous et optez pour des chaussures fermées le soir.

6. Protégez-vous en voiture

Que ce soit la clim ou l’aération dans une voiture, on oublie souvent de s’en protéger. On sous-estime souvent ce courant d’air qui peut assécher les muqueuses nasales et favoriser le rhume.
Notre conseil : ne régler pas la climatisation trop fort et prévoyez de quoi vous couvrir la tête et les épaules lors de longs trajets.

7. Faites attention au soleil

Ne vous exposez pas à la chaleur excessive ni à une forte irradiation. L’une comme l’autre réduisent l’action du système immunitaire. La conséquence : les « Lézards » amoureux du soleil sont plus sensibles au rhume.
Notre conseil : ménagez-vous le plus possible des temps de détente à l’ombre, et surtout buvez beaucoup.

8. Hydratez-vous !

Notre corps est composé de 2/3 d’eau, boire trop peu ralentit le métabolisme naturel et ainsi les défenses immunitaires. De plus, des muqueuses bien humides seront plus efficaces pour lutter contre un rhume.
Notre conseil : quand la soif arrive il est déjà trop tard, buvez régulièrement. On conseille par une température de 30 °C environ 3 litre d’eau par jour pour une activité normale.

9. Attention à la foule

Lors de rassemblements de personnes, encore plus dans des espaces clos, les virus responsables du rhume s’en donnent à cœur joie ! Transports publics, concerts, avions… sont pour eux le paradis.
Notre conseil : mettez-vous au vélo pour vos déplacement en vacances et favorisez des activités de plein air quand cela est possible.

10. Lavez-vous les mains

Lavez-vous plusieurs fois par jour les mains, car les virus s’immiscent dans la majorité des cas sur la peau. Poignées de main ou de portes sont autant de risques de transmission de la maladie, qui déposée sur les mains viendra infecter les muqueuses nasales dès le moindre contact visage-mains.
Notre conseil : si vous n’avez pas la possibilité de vous laver les mains, utilisez des gels ou des lingettes désinfectantes qui sont une bonne solution temporaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>